Nicolas

« Passionate founder »

Globettroter et brasseur passionné, Nicolas est le co-fondateur de la Brasserie Léopold 7.
Ingénieur brasseur de formation, il s’est envolé plusieurs années, le sourire aux lèvres, pour se confronter au métier de brasseur en Espagne, en Australie, en Afrique et en Asie.
Les valeurs qui l’animent sont celles du 21ème siècle : l’humain, l’engagement sociétal et l’écologie. Le matin, au réveil, il se dit que : “C’est aujourd’hui, demain !” Et ce lendemain, il veut le construire dès à présent, ici, mais pas que. En Afrique aussi !
Saviez-vous que Nicolas est également un grand sportif ? Il parcourt les marathons, toujours accompagné de son épouse Séverine.

Olivier

“Craft Man”

Après avoir roulé sa bosse une vingtaine d’années dans le corporate, Olivier souhaitait revenir à ses racines belges, s’ancrer un peu plus dans un projet local, humain qui sentirait bon le challenge et la Wallonie.
C’est ainsi tout naturellement que ce passionné de bières artisanales (à tendance beer geek) a repris la direction de la Brasserie Léopold 7 en 2020. D’ailleurs, il n’hésite jamais à se retrousser les manches sur la ligne de production, pour son plus grand plaisir !
Saviez-vous qu’Olivier est un aussi un pro du barbecue et un fan de hockey ? Deux hobbies qui se conjuguent à la perfection avec son goût des bières craft !

Florence

« Captain Flo »

Des qualités Florence en a beaucoup. Et la qualité elle s’en occupe tous les jours à la brasserie.
Ses yeux rivés sur le microscope, ses doigts qui pianotent l’Anton Paar, Florence nous égayent régulièrement la brasserie de quelques pas de danse en fredonnant un air endiablé. De la poterie aux festivals, Florence à plus d’un tour dans son sac. Alors, quand elle manœuvre avec le clark, une palette à plusieurs mètre de hauteur, on se dit qu’elle ne finira jamais de nous surprendre.
Saviez-vous que Florence a été la plus jeune brasseuse de Belgique ?

Maxime

« Max Gyver »

Notre Mac Gyver à nous ! La mécanique, L’électricité, l’automation, les soudures,… Maxime se balade dans la brasserie avec le regard de celui qui ne veut rien laisser au hasard.
Jamais en panne d’idée et d’envie d’apprendre, il jongle avec la maintenance comme il monte les cols les plus raides. Car saviez-vous que Maxime est un triathlète infatigable ! Combien de fois, il n’arrive pas à la brasserie en vélo, le sourire aux lèvres. Même après une journée de soutirage harassante, il nous dit avec une nonchalance bienveillante qu’il va nager pour se détendre…
On vous le dit : même s’il passe son temps à remplacer des pièces usées, lui par contre est irremplaçable.

Vanessa

« The smile »

Elle porte son sourire en étendard et emmène son enthousiasme où qu’elle aille! Vanessa a d’abord travaillé à la Commission Européenne où elle y était traductrice Hongrois/Français. Pour sa famille, elle a souhaité s’enraciner en Province de Namur, afin de se rapprocher des valeurs qui la touchent et la nourrissent : le partage et l’authenticité.
Saviez-vous que c’est notre projet de brasserie durable qui a séduit Vanessa, quand elle a pris le poste de commerciale pour la Wallonie ?”
Aujourd’hui, elle confie que la qualité de la bière et l’ambiance dans l’équipe y sont aussi pour beaucoup !

Jérémie

« Beer Happy »

Notre Einstein de la bière. Dès qu’il le peut, il brasse; même chez lui à la maison, il n’arrête pas. Et quand il ne brasse pas, il visite d’autres brasseries, en Belgique et à l’étranger.
Quant aux recettes : il y pense le matin, le midi, le soir, la nuit, et certainement sous la douche. Il est jeune et discret à la brasserie, mais il se fait un malin plaisir à nous surprendre avec des idées de nouvelles bières très originales.
Saviez-vous qu’il est à l’origine de la Wood Club et de la Road Trip ? Toujours prêt à rendre service, Jérémie revient parfois de la boulangerie avec une petite douceur qui nous anime à tous le cœur.

Louis

« Kicker champion »

Les airs, une bonne bière et un kicker ! Voilà ce qui fait vibrer Louis, notre commercial sur Bruxelles et le BW !
Longtemps, cet Ixellois a rêvé de devenir pilote d’avion, puis il a réorienté le manche de ses études vers le marketing. Un passage à Cambridge plus tard, il choisit l’univers de la bière et des brasseries artisanales, séduit par la convivialité et l’ambiance de fête qui émane de ce produit. Cette même convivialité, il la retrouve dans les cafés qu’il écume avec ses copains pour de folles parties de kicker.
Saviez-vous que Louis est un champion et qu’il n’est pas rare qu’il joue un contrat pour Léopold 7 sur une partie de baby-foot ? Tenez-le vous pour dit : il perd rarement !